logo

Dieu ?

Généticien de réputation internationale, célèbre aussi pour ses engagements en faveur des déshérités, Albert Jacquard s’interroge : pourquoi les découvertes des savants ne sèment-elles pas le doute chez les croyants ? Les physiciens Claude Allègre (Dieu face la science) et André Rousset (À la recherche de Dieu : l’approche d’un physicien), ou encore le mathématicien Daniel Sibony (Nom de Dieu), pour ne citer que les plus récents, ont déjà traité le sujet. Mais Albert Jacquard fait preuve d’originalité en se posant comme exégète : il ne renie pas son éducation catholique ; bien au contraire, il reprend point par point le Credo pour en commenter chaque terme. La biologie, les mathématiques ou encore la physique, exposées avec le même souci pédagogique que dans La Science à l’usage des non- scientifiques, lui servent à démontrer l’obsolescence de ce texte religieux. Quelques encadrés synthétisent les notions élémentaires de ces disciplines. Ainsi, le rappel de la loi de Mendel permet de comprendre que donner un sexe à Dieu (le Père) relève du blasphème. Les découvertes de Newton, Einstein, Borh et d’autres savants contribuent, tout le long du livre, à actualiser la signification du Credo, qui dans son sens initial, n’est plus qu’ « un champ de ruines ». Assurément, Albert Jacquard devient ici un auteur inspiré. Ce livre est à la fois un bréviaire de la science d’aujourd’hui et un essai sur la religion. Croyant, agnostique ou féru de science doivent l’avoir lu et le garder précieusement dans leur bibliothèque à côté de… la Bible. –Franck Mimar

Editions Stock, 2003

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *